Stratégies nutritionnelles pour les Canadiens âgés actifs

vendredi, 27 janvier, 2017

Par Diana Steele

Jouer au golf, promener son chien, jardiner ou aider ses enfants à rénover leur maison, toutes ces activités exigent que votre organisme bénéficie d'un apport énergétique constant.  Lorsqu'on a un calendrier social bien rempli ou lorsqu'on voyage beaucoup, il peut être bien difficile de planifier ses repas et ses collations.  En fait, un sondage a révélé que bien que les baby-boomers s'efforcent de manger sainement, ils n'y parviennent que la moitié du temps[1].

Voici quelques stratégies visant à s'assurer que les personnes actives de 55 ans et plus aient l'énergie dont elles ont besoin et mangent bien de façon constante,  pas seulement lorsqu'elles y pensent.

  1. L'alimentation est la source d'énergie de votre organisme et cette source doit être constante.  Essayez de ne pas rester plus de quatre heures sans manger.  Réfléchissez à votre programme de la journée avant de quitter la maison et pensez à ce que vous devriez prendre avec vous si vous comptez être de sortie pendant l'heure d'un repas ou d'une collation.  Il vous suffira souvent de prendre un sandwich au beurre d'arachide et à la confiture ou une pomme et un yogourt pour tenir le coup jusqu'à ce que vous soyez rentré chez vous.
  2. Commencez la journée par un déjeuner équilibré comprenant une source de protéines de qualité.  Les protéines serviront de point d'ancrage à votre énergie et la feront durer plus longtemps. Plutôt que de vous contenter de toasts et de jus, ajoutez un oeuf ou 1 c. à soupe de beurre d'arachide à votre repas. 
  3. Si vous jouez au golf, pensez à jeter une barre granola ou une barre aux fruits et au noix dans votre sac.  Le mélange granola constitue également une collation énergétique durable.  Si vous jouez au golf pendant l'heure du dîner, apportez des craquelins et du fromage ou une boisson nutritionnelle comme BOOST® Hyperprotéiné.
  4. Gardez toujours des collations dans votre voiture en cas d'urgence.  Des collations en portions contrôlées qui offrent une source de protéines et d'énergie de qualité dans un contenant portable pratique à transporter sont une solution idéale.  Une portion prémesurée de 1/2 t. de mélange granola, 12 amandes et 6 abricots secs, une mini boîte de thon et des craquelins Wasa, ou une boisson BOOST® Hyperprotéiné, sont d'excellentes options.  La recherche montre que la consommation de collations pré-mesurées, dont l'apport calorique est contrôlé, peut aider les gens à mieux gérer leur apport en calories[2].
  5. Privilégiez les fruits et les légumes. 

Suggestions de saines collations riches en protéines:

  1. Purée de haricots noirs agrémentée de lime, de cumin et de coriandre étalée sur des craquelins de céréales complètes
  2. Oeuf à la coque
  3. BOOST® Hyperprotéiné
  4. Pain plat Wasa garni de tomates concassées, d'oignon vert et de parmesan grillés
  5. Fromage cottage et fruits en conserve
  6. Céréales sèches et lait
  7. Yogourt grec et pêches en conserve
  8. Lait frappé à la banane mûre et à la cannelle
  9. Concombres, carottes et trempette au hoummos
  10. Tranches de pomme et beurre d'amande ou d'arachide
  11. Roulé de banane et de beurre d'arachide sur une petite tortilla de grains entiers
  12. Tranches de concombre garnies de crevettes, de yogourt grec et d'aneth

 

Bien que cet article ait été commandité par BOOST, tous les commentaires et les opinions qui y sont exprimés m'appartiennent entièrement.

Diana Steele diététiste professionnelle Diana Steele est une diététiste de Vancouver, une auteure publiée et la propriétaire d’Eating for Energy, une entreprise de consultation en alimentation de Metro Vancouver. Elle a aidé plus de 2 000 personnes, couples et familles à atteindre leurs objectifs en matière d’alimentation et a animé plus de 500 séminaires d’entreprise. Elle détient un baccalauréat ès sciences en nutrition et est membre du College of Dietitians of British Columbia.

 

[1] Boost 100 Calorie Snack Poll, 2015

[2] « Do calorie-controlled portion sizes of snacks reduce energy intake? » Stroebele N et al., Appetite. Juin 2009; 52(3): pages 793-796.