Deux Éléments Essentiels pour Améliorer les Niveaux d’Énergie par la Nutrition

jeudi, 06 juillet, 2017

Par Diana Steele, diététiste professionnelle

Les aliments sont notre carburant. Ils nous donnent l’énergie dont nous avons besoin pour vivre la vie que nous souhaitons. Les aliments ravitaillent notre cerveau, nourrissent nos cellules et fournissent l’énergie à nos muscles. Cependant, le type d’aliments que nous consommons et le moment où nous les consommons ont une incidence sur notre niveau d'énergie. Voici quelques conseils à retenir pour vous assurer de maintenir un niveau d’énergie élevé tout au long de la journée!

Moment de consommation: Notre corps a besoin d’un approvisionnement constant en énergie pour fonctionner à son niveau maximum. Si nous attendons trop longtemps avant de manger le matin ou si nous sautons des repas au cours de la journée, notre niveau d’énergie peut fluctuer, ce qui réduit notre capacité de concentration et élimine notre motivation à faire de l’exercice ou à être productif. L’une des meilleures façons de vous assurer de commencer la journée avec un niveau d’énergie élevé est de déjeuner dans les 30 à 60 minutes suivant votre réveil. Ensuite, prenez une collation du matin trois heures après avoir déjeuné. À des intervalles de deux à trois heures, faites suivre votre collation du matin par le repas du midi, une collation en après-midi et le repas du soir. Si vous constatez que vous n’avez pas faim pour le déjeuner, réfléchissez à ce que vous avez mangé avant de vous coucher. Le fait de manger en fin de soirée entraîne souvent une perte d’appétit pour le déjeuner du lendemain. Étant donné que vous n’avez pas besoin de carburant pour dormir, votre organisme a peut-être tout simplement stocké votre collation de fin de soirée sous forme de graisses en vue d’une utilisation future. Si vous n’avez pas faim pour votre collation en après-midi, regardez la taille du repas du midi que vous avez pris. Idéalement, si vous avez pris un repas du midi avec des portions appropriées pour vous, vous devriez avoir encore faim environ trois heures plus tard.

Type de carburant: Les glucides sont la source d'énergie la plus efficace pour l’organisme. Les aliments riches en glucides, comme les fruits, les légumes et les grains entiers, fournissent de l’énergie qui est facile à digérer et à absorber dans la circulation sanguine pour la transmission aux cellules. Malheureusement, parce que nous digérons et absorbons les glucides si efficacement, le fait de manger seulement des glucides ne nous fournit pas d’énergie durable.[i] Pour retenir l’énergie des glucides, nous avons besoin d’une source de protéines telle que de la viande, du poisson, de la volaille, des légumineuses, des oeufs, des noix, des produits laitiers et des protéines en poudre.[ii] Une combinaison parfaite pour le déjeuner peut comprendre une rôtie de grains entiers garnie d’une tranche de tomate, de feuilles d'épinards et d’un oeuf poché. Pour le repas du midi, vous pouvez manger un bol de riz brun avec du poulet teriyaki et des légumes sautés. Pour une collation en après-midi contenant des protéines et des glucides, essayez des bâtonnets de légumes et de l’houmous ou des petits fruits et du yogourt grec.

Certaines carences nutritives – comme une carence en fer, une anémie et une carence en vitamine B12 – peuvent entraîner un faible niveau d'énergie. Le fer héminique, qui provient de produits d’origine animale tels que la viande, le poisson et la volaille, est facilement absorbé et maintient un niveau d’énergie élevé. Les sources végétales de fer, comme les légumineuses, les noix, les grains entiers et les légumes vert foncé, contiennent du fer non héminique, qui n'est pas aussi facile à absorber.[iii] Il est possible d’améliorer le niveau d’absorption en ajoutant des fruits et des légumes contenant de la vitamine C et en évitant de boire du thé et du café au cours des repas. Les aliments qui contiennent de la vitamine B12 sont la viande, le poisson, la volaille, les produits laitiers et les aliments enrichis de vitamine B12, comme les boissons de soya.

Toujours garder à l’esprit que de nombreux facteurs peuvent avoir une incidence sur le niveau d’énergie – une bonne hydratation, suffisamment de sommeil, une activité physique quotidienne et une bonne gestion du stress peuvent tous contribuer à l’atteinte d’un niveau d’énergie plus élevé et d’une meilleure qualité de vie!

Bien que cet article ait été commandité par BOOST®, tous les commentaires et les opinions qui y sont exprimés m'appartiennent entièrement.

Diana Steele diététiste professionnelle Diana Steele est une diététiste de Vancouver, une auteure publiée et la propriétaire d’Eating for Energy, une entreprise de consultation en alimentation de Metro Vancouver. Elle a aidé plus de 2 000 personnes, couples et familles à atteindre leurs objectifs en matière d’alimentation et a animé plus de 500 séminaires d’entreprise. Elle détient un baccalauréat ès sciences en nutrition et est membre du College of Dietitians of British Columbia.

 

[i] Diabetes Forecast. «How the Body Uses Carbohydrates, Proteins, and Fats.» Extrait de: http://www.diabetesforecast.org/2011/mar/how-the-body-uses-carbohydrates-proteins-and-fats.html?referrer=https://www.google.ca/ (consulté le 2 juin 2017)

[ii] Amercian Diabetes Association. Diabetes Care. «Food Order Has a Significant Impact on Postprandial Glucose and Insulin Levels.» Extrait de: http://care.diabetesjournals.org/content/38/7/e98 (consulté le 2 juin 2017)

[iii] Les diététistes du Canada. «Sources alimentaires de fer.» Extrait de: https://www.dietitians.ca/Your-Health/Nutrition-A-Z/Minerals/Food-Sources-of-Iron.aspx (consulté le 2 juin 2017)