Les protéines sont-elles la solution contre le vieillissement?

vendredi, 27 janvier, 2017

Par: Vincci Tsui

Nombreux sont les gens qui se résignent à l'idée que les problèmes de santé sont la conséquence inévitable du vieillissement: fatigue, fonte musculaire, maladies fréquentes, l'évolution naturelle des choses, non?

Et si ce n'était pas inévitable?

Il est vrai que des changements se produisent naturellement dans notre corps avec l'âge, notamment un ralentissement du métabolisme, une perte d'appétit et une augmentation du risque de maladie chronique. Notre mode de vie peut toutefois influer sur la rapidité d'évolution de ces changements et nous aider à vieillir avec grâce en conservant notre vitalité.

Alors que les lipides et les glucides semblent tour à tour se retrouver sur le banc des accusés, les protéines ont été relativement épargnées par les guerres de régimes. Éléments constitutifs de pratiquement toutes les cellules de notre organisme, les protéines contribuent au maintien de notre masse musculaire et de notre masse osseuse, et à la réduction du risque d'affections comme l'ostéoporose. Les protéines contribuent également à préserver le bon fonctionnement du système immunitaire et à ralentir la digestion, ce qui en retour stabilise le taux de sucre dans le sang et le niveau d'énergie.

En raison des nombreux effets bénéfiques que les protéines exercent chez les personnes âgées et étant donné que la capacité de notre organisme à utiliser les protéines efficacement diminue avec l'âge, les experts recommandent d'augmenter l'apport protéique à partir de 55 ans et plus particulièrement au-delà de 65 ans. Le problème, c'est que les personnes âgées semblent avoir davantage de difficulté à combler leurs besoins en protéines, car la préparation des aliments riches en protéines, comme la viande ou les oeufs, exige généralement plus de temps et d'énergie.

Le fait que la plupart des gens ne répartissent par l'apport en protéines uniformément au cours de la journée est également problématique. Les gens ont plutôt tendance à consommer leurs protéines au repas du soir. Étant donné que notre organisme n'a la capacité d'absorber et d'utiliser qu'une certaine quantité de protéines à la fois, un grand nombre de chercheurs et de professionnels de la santé suggèrent que nous devrions inclure des aliments riches en protéines à tous les repas, à raison de 25 à 30 g[1],[2],[3] par repas. Pratiquement parlant, vous pourriez tartiner votre toast du matin de beurre d'arachide ou de fromage, ou y ajouter un oeuf, ou encore agrémenter votre soupe du midi de viande cuite ou de haricots en conserve.

Si vous avez des difficultés à combler vos besoins en protéines par l'alimentation seule, l'ajout d'un complément protéique ou d'une boisson nutritionnelle peut être une solution et vous permettre de rester fort et en santé pour profiter de la vie au maximum.

Bien que cet article ait été commandité par BOOST, tous les commentaires et les opinions qui y sont exprimés m'appartiennent entièrement.

Vincci Tsui diététiste Vincci Tsui est une diététiste de Calgary qui compte plus de sept années d’expérience de travail dans divers milieux du domaine de la santé et du bien-être, allant des salles de sport et studios d’entraînement personnels aux hôpitaux et cliniques. Mme  Tsui a obtenu son baccalauréat ès sciences en sciences de la nutrition à l’Université McGill, et a terminé son programme d’internat en diététique. Elle est un membre fier et actif du College of Dietitians of Alberta et de l’association Les diététistes du Canada.