Suppléments et Nutrition pour Renforcer vos Séances d’Entraînement

jeudi, 06 juillet, 2017

Par Sonia Jhas, experte en conditionnement physique

Vous êtes-vous déjà senti amorphe durant un entraînement? Avez-vous déjà eu l’impression que votre cerveau vous poussait à aller plus loin, mais que votre corps ne souhaitait qu’une chose: ralentir la cadence? Si c’est le cas, sachez que ce que vous mangez avant de pratiquer une activité physique et le moment où vous le faites peuvent faire une grande différence sur votre performance et votre rétablissement.

Avant de vous entraîner, il est préférable de consommer des aliments qui vous aideront à maintenir votre énergie, à accroître votre performance et à préserver votre masse musculaire. La consommation de protéines quelques heures avant un entraînement peut réellement vous aider à maintenir votre masse musculaire, ce qui est important pour toute personne qui souhaite devenir plus forte et en meilleure forme[i]. Après tout, plus grande est votre masse musculaire, plus rapide est votre métabolisme, ce qui signifie, en fin de compte, que vous brûlez plus de calories dans une journée[ii]. Outre les protéines, les glucides représentent aussi une partie importante de l’équation parce qu’ils constituent la principale source d'énergie de votre organisme[iii]. Les glucides ne fournissent pas seulement l’énergie dont vous avez besoin pour participer à un entraînement intense, ils aident aussi à préserver la masse musculaire et le glycogène stocké dans le foie, ce qui, en retour, favorise le maintien et le développement de la masse musculaire[iv].

On croit souvent à tort que l’on doit consommer des glucides uniquement si l’on veut participer à un entraînement d’endurance de plus de deux heures. En réalité, il a été démontré que les glucides sont utiles pour améliorer la performance lors d’un entraînement d’intensité élevée[v]. N’hésitez donc pas à en consommer! Et maintenant, qu’en est-il des lipides? Eh bien, les lipides ne font pas nécessairement partie de l’équation parce qu’ils ne semblent pas améliorer ou diminuer la performance. Tandis que les glucides optimisent la performance, le rôle des lipides se limite à fournir certains minéraux et vitamines sous forme solide à votre corps[vi]. Bien qu’ils soient utiles en général, les lipides peuvent aussi ralentir considérablement la digestion si vous en consommez trop – alors, prenez garde à la quantité de lipides que vous consommez avant de vous entraîner!

Pour vous énergiser avant votre prochain entraînement, essayez une boisson fouettée équilibrée en combinant les ingrédients suivants dans un mélangeur:

1 mesure (environ ½ tasse) de protéines en poudre

1 portion de la taille d’un poing (environ 2 tasses) de légumes (les épinards se prêtent bien aux boissons fouettées)

1 à 2 poignées (1 tasse) de glucides (les baies ou une banane se prêtent bien aux boissons fouettées)

1 pouce (1 c. à soupe) de lipides (comme un mélange de noix ou des graines de lin)

Liquide faible en calories comme de l’eau ou lait d’amandes non sucré (environ 1 à 2 tasses selon la préférence)

Et voilà que vous avez combiné certains éléments nutritifs essentiels à prendre avant l’entraînement pour vous aider à optimiser votre performance pendant l’entraînement!

 

Bien que cet article ait été commandité par BOOST®, tous les commentaires et les opinions qui y sont exprimés m'appartiennent entièrement.

Sonia Jhas experte en conditionnement physique Sonia Jhas est une entraîneuse personnelle, une spécialiste en nutrition ainsi que la fondatrice de SoniaJhas.com, une entreprise de consultation en santé et bien-être de Toronto. En plus d’inspirer ses clients pour qu’ils aient une meilleure vie, Mme  Jhas a partagé son expertise dans plusieurs publications et dans des émissions de télévision (Sirius XM, le Huffington Post et Breakfast Television). En tant que lauréate 2015 du Notable Award for Best in Sports and Fitness et du Pink Attitude Evolution’s Game Changer Award in Health and Wellness en 2016, elle est devenue une figure importante dans le domaine de la santé et du bien-être.

 

[i] Les diététistes du Canada. «Faire le plein d'énergie avant l'exercice». Extrait de: https://www.dietitians.ca/Your-Health/Nutrition-A-Z/Sports-Nutrition-(Adult)/Fuelling-up-before-exercise.aspx (consulté le 2 juin 2017)

[ii] MyHealth Alberta. «Boosting your Metabolism». Extrait de: https://myhealth.alberta.ca/Health/pages/conditions.aspx?hwid=abn2424 (consulté le 2 juin 2017)

[iii] Les diététistes du Canada. «Faire le plein d'énergie avant l'exercise». Extrait de: https://www.dietitians.ca/Your-Health/Nutrition-A-Z/Sports-Nutrition-(Adult)/Fuelling-up-before-exercise.aspx (consulté le 2 juin 2017)

[iv] Fondation canadienne du foie. «Nutrition & Exercise». Extrait de: http://www.liver.ca/liver-health/liver-disease-prevention/tips-for-healthy-liver/nutirion-excersize.aspx (consulté le 2 juin 2017)

[v] Kerksick et coll. «International Society of Sports Nutrition position stand: Nutrient timing». Journal of the International Society of Sports Nutrition, 2008. Extrait de: https://jissn.biomedcentral.com/articles/10.1186/1550-2783-5-17